Il est née le divin enfant !

La lettre de nouvelle bimensuelle N°11 du 07-01-2020

Préambule

Nous ne pouvons pas initier , voire commencer  le travail  de cette lettre de nouvelle (newsletter) sans remercier notre Créateur Dieu le Père Tout Puissant. Voudriez-vous faire cette prière avec nous?

Si oui, Fermez vos yeux, tendez vos mains ou détendez-vous puis dites: « Merci Père Eternel pour ta générosité. Tu es si bon que tu nous as inspiré et permis que cette lettre de nouvelle voit le jour pour aider à la proclamation de ta parole. Affermi la foi de ses animateurs, donne leur de persévérer dans cette œuvre. Toi qui est Omniscient et dispensateur de bienfaits et de paix, que les lecteurs de cette média de vulgarisation de ta parole y trouve réconfort, paix et bonheur. Nous te le demandons, au nom de ton Fils Jésus Christ, lui par qui tu accordes toute grâce et tout bien. AMEN! » Cliquer sur la le lien pour écouter l’audio  https://www.youtube.com/watch?v=AFILjuu5T6c 

Merci Seigneur et merci à vous aussi pour cet instant de connexion à Dieu, à la Source.

Maintenant, faisons un plein pied dans notre Revue. N’avez-vous pas déjà pensé que ‘’Conversations avec Jésus est un titre’’ osé? Moi aussi si! Je m’en voudrais de ne pas vous en dire un mot, sinon 450 mots. Donnez-moi l’opportunité de vous expliquer pourquoi avoir adopté ce titre et comment allons-nous nous laisser conduire par Jésus pour partager avec vous son message divin et de quoi traitera cette newsletter. Tout d’abord, laissez-moi vous dire que j’ai possédé et lu en 2012 les trois tomes du livre dont le titre est CAD. Lisez cette lettre jusqu’à la fin et vous découvrirez de quel livre il s’agit. Imaginez-vous dans une chambre à coucher. Couchez vous sur le dos sur le lit et portez vos yeux sur le lit à un bras de distance du début du plafond. Laissez apparaître dans votre imagination une petite image de Jésus collé sur une montre électronique murale. Eh bien, vous êtes dans ma chambre. C’est de là que je cogite et discute régulièrement avec Jésus. Vous venez de comprendre: c’est la deuxième raison qui est à l’origine du choix du titre ‘’Conversations avec Jésus’’. Mais comment en suis-je arrivé à ce choix? Poursuivez votre lecture pour le savoir. Nous sommes le 06 mai 2015. Alors que je discutais du contenu du Tome 1 de CAD avec une amie, j’ai été amené à lui prêter le premier tome de ce livre. et plus tard, successivement les tomes 2 et 3 de CAD. C’est bien au cours des discussions avec cette amie que l’idée du titre ‘’Conversations avec Jésus’’ a jailli de mon esprit. Cette idée a évolué, est devenue un premier livre: ‘’Jésus transforme l’eau en vin’’ publié sur kdpamazon.com le 04 décembre 2015. Evolution aidant, réjouissez-vous de bénéficier aujourd’hui de la lettre de nouvelle ’Conversations avec Jésus’’.  Vous venez de capter  la raison N°1 à l’origine de ce titre. 

L’objectif de  cette collection et de cette périodique est de diffuser la parole de Dieu en empruntant l’humour en douceur.

Voici déclinée, la ligne éditoriale:

- offre d’une prière en début de lecture

- Traitement d’un sujet d’inspiration biblique ou contemporain qui a trait à la vie chrétienne;

- Présentation d’un dialogue inspiré entre Jésus et un personnage;

- Questions sous forme de jeux dont les objectifs sont indiqués dans la rubrique « Jeux »;

- Encadré dédié à une annonce d’ordre chrétien par N°;

- Parole donnée à un lecteur de ‘’Conversations avec Jésus’’ ou encore citation biblique à méditer.

- Liens, contacts et informations pour permettre au lecteur d’aller plus loin dans sa quête de Dieu à travers Jésus –Christ. 

http://www.conversations-avec-jesus.com/dashboard/site/pages/images/IMG_image_stock_9616031.jpg

En conclusion, retenez que les livres (que j’avais appelé CAD) qui ont fait l’objet de mon propos au début de ce développement sont titrés: Conversations avec Dieu de Neale Donald Walsh . Vous comprenez maintenant la véritable première raison pour laquelle j’ai pris ‘’Conversations avec Jésus’’ comme titre de collection. Lisez le N° 2 de ce newsletter et vous serai mis au courant de  la 3 ème raison. 

 

 

 


Donations

Réseaux sociaux